Regardons dans le retroviseur...


Création du club
C'est une équipe féminine qui a montré la voie du Handball à Pont-Audemer, sous l'impulsion de deux éléments clés : Annick Toullec en tant que joueuse et Gérard Battaïni en tant qu'entraineur.
 
1978 : La première équipe masculine
L’équipe masculine voit le jour à son tour, emmenée par Guy Durand. Celui-ci est d'abord joueur puis entraîneur sur une saison. Il laisse alors sa place à ce poste à Bernard Langrené qui occupe cette fonction pendant plus de 15 ans.
 
1978 : Contexte de jeu
A cette époque les infrastructures ne sont pas celles que nous connaissons aujourd'hui : la pratique du handball se fait en extérieur sur le terrain de l'école de Saint-Germain Village, école où enseigne alors un certain Gilles Baillet. Celui-ci a assuré un rôle de tout premier ordre dans la formation des jeunes et la création de l'école de hand.
Le club est alors très lié à la commune de Saint-Germain.
  
1992-2006 : Les premiers résultats
Depuis sa création, le point fort du CAPA Handball reste sans conteste la réussite des équipes de jeunes liée à l'effort de formation qu'a su mettre en place Gilles Baillet.
 
La génération 76-77, les pionniers
S’il est une génération de joueurs marquante dans l’histoire du club, c’est bien celle des 76 et 77 formée par Bernard L. Ces garçons qui jouent régulièrement les premiers rôles dans le département, ont connu une saison 1992-93 exceptionnelle avec le passage de deux tours du Championnat de France.
Résultat : cette équipe est classée parmi les 32 meilleures équipes Cadettes françaises. Elle accède deux ans plus tard, sous la houlette de Jacky Lamoulen, au titre de Champion de Normandie Juniors 1995.
Un membre de cette équipe connaît même les joies de l’Équipe de France Juniors.
 
La relève assurée
D’autres générations emboîtent le pas de leurs talentueux aînés : les 79 et surtout les 80, suivis par Alain Maurice et Jacky L., atteignent 4 fois la finale de la Coupe de l’Eure (1 victoire en 1992) dans les différentes catégories jeunes et multiplient les titres départementaux. Renforcés par les 81 et 82, ils finissent 4ème du Championnat de Normandie Cadets 1997 après une première place obtenue en Haute-Normandie.
Il faut également citer les 83 et 84 dont la plus grande réussite reste une très belle saison 2000-2001, emmenés par Bernard L., ponctuée par une 3ème place au Championnat de Normandie -18 ans (1ère place de Haute-Normandie) et une victoire en Coupe de l’Eure.
Enfin, il faut ajouter que le CAPA Handball compte quasiment tous les ans des pensionnaires en équipe de l’Eure dont les stages se déroulent d’ailleurs à Pont-Audemer.
  
1995-1999 : Une réputation régionale se construit
Les masculins ont longtemps fait partie des meilleures équipes du département évoluant régulièrement en Régionale 2 et atteignant notamment en 1995 les ¼ de Finale de la Coupe de Normandie contre Gonfreville-l’Orcher.
Lors de la saison 1998-1999, cette équipe enrichie des générations 76,77,79 et 80 obtient son meilleur classement : une probante place de leader invaincu d’Excellence Régionale (ex-R2) à l’issue de la 7ème journée grâce à une victoire face au co-leader Saint-Lô. 

1999 : Une succession de pépins freine la progression
Ironie du sort, alors que l’équipe fanion s’annonce comme un sérieux prétendant à la montée en Pré-nationale, une série de blessures provoquant démoralisation et malheureusement défections progressives l’entraîne dans une spirale de défaites. Elle est reléguée alors en quelques années au plus bas niveau départemental.
 
Une traversée du désert d’assez courte durée
Mais, cette équipe, forte du retour d’anciens joueurs associés à quelques purs produits du club et coachée par Myriam Lecomte, vient d’assurer deux montées successives (2005 et 2006) permettant au club de retrouver un statut régional plus en cohérence avec son riche passé.
 
2014 : Le CAPA HANDBALL fête ses 50 ans
 
2013-2016 : Le club en difficulté mais des bénévoles qui résistent
 
Au moment de fêter le demi siècle du club, les dirigeants rencontrent des difficultés, notamment financières. François Bregou reprend les rennes et peut s'appuyer sur quelques personnes pour maintenir le club en vie. Les dirigeants cherchent de nouvelles idées pour relancer la dynamique (foire à tour, bourse aux jouets, concours de pétanque, vente de cases, de tombola) et maintiennent le repas du club pour garder l'esprit de convivialité.
Les saisons difficiles se suivent et les charges qui pèsent sur le club (fédé, ligue et comité) sont tout juste supportées par les recettes du club.
 
2016 : Un nouveau projet pour un nouveau départ

Après un passage difficile financièrement, une nouvelle équipe se met en place avec de nouveaux projets. Le but, redonner un nouveau souffle. Cette saison est constructive puisque les manifestations proposées par les dirigeants ont connu un vrais succès et le club s'est vu confier les finalités interdépartementales -15G et -16F, deux belles fêtes du handball.
 
 
Un remerciement particulier à l’encadrement, toujours présent
Au-delà de cette réussite qui fait la richesse de l'histoire du club et la fierté du président Jean-Pierre Moreaux, celui-ci a oeuvré avec ferveur pendant près de 30 ans avant de passer la main à Alain Delalande en 2002, il faut saluer (on ne le fera jamais assez) le travail des entraîneurs passionnés. Ils ne cessent de transmettre année après année leurs connaissances et surtout les valeurs positives de ce beau sport : l’esprit d’équipe, la persévérance, le respect.
 
Sans ce travail généreux et entièrement bénévole, nul doute que le club et les joueurs ne goûteraient pas aussi souvent aux joies des victoires. Toute personne formée au club doit le garder à l’esprit. Cet effort sur la formation permet aux équipes fanions seniors du CA Pont-Audemer de prospérer pendant de nombreuses années.